Le Foot et les enfants

Cette émouvante lettre a été écrite par le petit frère d’un copain d’enfance de Quentin, qu’il avait pris sous son aile en tant que second pour entraîner les jeunes pousses du club de Foot de Sevran.

Alors que nous tentions en vain de le convaincre de rentrer, en Novembre 2015 Lénaïc a tenu à ce que nous transmettions cette lettre de remerciement à Quentin. De ce que nous savons, il n’aura jamais pu la lire…

Salut Quentin,

Je t’écris ce message aujourd’hui car il m’est très important, de pouvoir te remercier.

Je souhaite vraiment te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi.

A un moment où je ne savais pas vraiment quoi faire, où je ne savais pas comment faire ce que je voulais, tu m’as beaucoup aidé, bien plus que tu ne l’imagines. C’est toi qui m’as montré ma voie mais sans me l’imposer juste en devenant une inspiration. Tu m’as alors pris sous ton aile et m’as révélé la façon de réussir. Et nous avons réussi, j’ai compris durant cette année avec toi que ce n’est pas la victoire qui compte mais ce que l’on transmet. Nous avons beaucoup partagé ensemble et bien rigolé aussi parfois. J’ai compris avec toi ce rôle social que nous devions absolument avoir avec les enfants, cette réelle bienveillance que tu avais avec eux qui est aussi rare que nécessaire.

« Eux » nos anciens petits, je les recroise souvent, ce sont devenus de bonnes personnes et presque à chaque fois ils me demandent de tes nouvelles ou me rappellent à quels points cette année avec nous, a été enthousiasmante.

Eux, qui comme moi garde en eux ton héritage, une soif de victoire et une certaine exigence.

Eux : Léo, Bastien, Souhaila, Aboubakar, Orhen, Malik, Dialla, Benjamin, Steevie, Kevin Boateng, Djibril, Killian, Marvin, Amine, Badr et Mael.

Mais il y a pleins d’autres jeunes à Sevran qui ont encore besoin de ton aide, tu sais que ce n’est pas facile pour eux. Je pense vraiment qu’il te reste encore beaucoup à apporter ici, à tous.

Tu as toujours été très, trop exigeant avec toi même, tu doutais de toi mais moi je sais que tu pourrais et que tu devrais devenir un grand entraîneur.

Et si aujourd’hui certains disent que je suis un bon entraîneur et bien je veux que tu saches que c’est bien grâce a toi.

Alors Merci Quentin !

Laisser un commentaire